L’AU-DELA …





Dans ce paradis de lumière

Lorsque ton jour viendra

Te sera offerte une chaumière

Qui à tout jamais t’appartiendra


Sur ce lopin de firmament

Où il fait si bon s’éterniser

Point besoin de testament

Non plus de moderniser


L’au-delà, de couleurs variera

Les mutations naturellement surgiront

Nul brin d’herbe ne s’avariera

Les roses sans cesse rougiront


Devant ton bonheur rayonnant

De ne plus connaître la moindre souffrance

Chacun de tes moments te sera étonnant

De savoir que là, rien n’est intolérance …


Commentaires

  • bonne soirée Jean Pierre!!!!

  • c un plaisir de te retrouver jean pierre
    bisous tous pleins

  • superbe comme toujours

  • merci pour tout ces jolis textes dont je me régale.

Les commentaires sont fermés.