L’ARTISTE …





L’artiste se fond avec son piano

De blanches et de noires il balaye le temps

Graduellement fait fredonner les flots

Guidant paquebot flamboyant

En d’autres univers

Vagues et vents mêlés dans unique tempo

Exhortent amoureux à câlins enlacements

Et susurrements de nobles et tendres mots

Se promettant tels véritables amants

Qu’au grand jamais il n’y aura revers

Engagent alors prodigieux flamenco

Où corps et âmes truculents

Tanguent tels matelots

Sur un navire chavirant

Vers les portes enflammées des enfers

Quand délicatement point discret halo

D'un rai timoré bienveillant

Traversant discrètement le hublot

Venant mourir sur les soupirants

Parachevant leur tout premier concert …



Commentaires

  • j ai mis cela sur mon blog afin de ne pas oublier et que je crois que c'est l'année ou l on en parle , moi ma maman a eut un frère qui est décédé dans ces camps bonsoir a demain

  • un petit coucou en visitant ton site bonsoir a demain

  • Merci pour ces quelques vers très inspirés que tu m'as laissé en soirée...Je ne ferai pas de joli jeu de mots, l'heure ne s'y prette plus, les yeux mi éteint, je me prépare doucement à une belle nuit faite de doux rêves et de poésies, tes blogs seront les derniers de ma visite et laisseront quelques poussières de beauté dans mes yeux scintillants de tant de merveilles...
    généralement je me garde égoîstement de tels écrits, je les grattent aux fins d'assouvir cette nécessité d'écrire mais parfois mes doigts suivent l'emportée lyrique de mon âme et de l'ombre mes paroles deviennent publique.........Bonne soirée Jean Pierre

  • je passe par ici et toujours rien, je ne trouve rien à dire
    est-ce la vague
    est-ce la musique qui m'emporte dans les flots?

    Buon pomeriggio

  • Bon premier mai Jean pierre

Les commentaires sont fermés.