• L’OUBLI …





    On pousse le grillage

    Ici il n’y a plus d’âge

    Rien que des souvenirs

    Qu’on ne peut contenir


    Enfouis fort bas sous terre

    Ou en notre cœur qui se serre

    On fait lentement mille pas

    Dans l'allée du trépas


    A la recherche d'une tombe

    Sur laquelle on ne retombe

    Car on vient rarement

    En ce lieu d’égarement


    Ouf ! voilà le fossoyeur

    Notre brave convoyeur

    Qui va faire notre bonheur

    Dans notre grand malheur


    V’là t’y pas qu’il nous dit

    Et même plus qu’il médit

    Ce corps, on l’a hier déterré

    Nous restons atterrés


    Tiens ! on n’a pas payé ?

    Est-ce bien une raison, il a tout déblayé

    Dans une fosse commune

    Lieu de dépôt de notre fleur commune


    Où se ronge à présent notre si cher disparu

    Faute à cet incongru

    Mais, mais ! On écrira au maire

    A ce sujet bonne mère, car c’était notre mère


    On lui dira combien il est indécent

    Car juste pour quelques cents

    On va sans cesse ruminer

    Car de ne plus venir régulièrement, ça va bien nous miner …


  • JUSTE UN SOURIRE …





    Juste un sourire

    Puis-je vous le dire

    Par la tabatière

    Passer la frontière


    Regarder la France

    Partir en errance

    Bien ça me reboise

    Soudain je pavoise


    Bonjour demoiselle

    Est-ce bien la Moselle

    Vous me dites l’Escaut

    Dieu que j’suis nilgaut


    Me v’là tête en l’air

    Vous avez bel air

    J’ai point l’air magique

    Ben c’est l’air de Belgique


    Nous sommes frontaliers

    Presque familiers

    Faites-moi donc plaisir

    Juste, juste un sourire …


  • L’Anguille …





    Toi l’anguille

    Qui chenille

    Se tortille

    Puis m’aiguille


    J’batifole

    En toi caracole

    Hum… j’affriole

    Et j’cabriole


    Tu te fais sauterelle

    Bombe sexuelle

    Musc d’aisselles

    Corps flanelle


    J’deviens vague

    Je zigzague

    Je divague

    Quand tu m’dragues


    Dans notre geôle

    P’tite fiole

    Un coup d’gnôle

    Puis j’flageole …


  • UN MONDE "HAPPART !". …





    Samedi 15/10/2005, 21h30. Spectacle pyrotechnique au pied de la citadelle de Namur, à l'occasion des 25 ans du parlement wallon. En introduction, son Président, M Happart José prend la parole. Il fait à moult reprises état de la démocratie, parle des affaires où les socialistes s'enlisent à l'heure actuelle. Puis, s'adressant aux citoyens présents, leur demande s'ils n'ont jamais triché en allant s'acheter de l'essence ou des cigarettes au Grand Duché de Luxembourg (sic !). Ce Monsieur devrait déjà savoir que nous pouvons nous procurer, sans pour autant enfreindre la loi, une quantité limitée de tabac, de carburant et de boissons alcoolisées. S'il connaît si bien cela, il fait aussi état sans mot dire, qu'il est un excellent braconnier. Maintenant, comment ose-t-il comparer cela, de par rapport aux affaires qui ont éclaboussé les socialistes depuis Agusta ! De quel droit se permet-il de donner des leçons de morale aux citoyens que nous sommes, alors que bon nombre des condisciples de son parti se sont et, s'illustrent encore de par leur malhonnêteté, leur mépris de madame et monsieur tout le monde. Ce dimanche, lors du journal télévisé de RTL-TVI, il a osé affirmer, en le comparant avec le climat actuel, qu'un petit caporal à moustaches en 1933, avait muselé la presse, enfermé les opposants, construit et utilisé des camps de concentration et que tout c'était terminé par une guerre mondiale. Si Monsieur Happart n'est pas assez intelligent que pour déceler que ce n'est pas le peule, mais bien certaines personnes de son parti qui créent cet état d'esprit, qu'il arrête de suite de faire de la politique et de vouloir nous représenter. Comment ne pas avoir, dans de telles circonstances, une profonde aversion vis-à-vis de nos "dirigeants" politiques ?

    Jean-Pierre Tihange


  • SOMBRE MELODIE …





    Mélodie triste

    Solitaire violoniste

    Si grand artiste

    À gogo simpliste


    Que l’eau du vase

    En devient vase

    Et le vase s’envase

    Puis fleur s’évase


    Faut dire qu’sa douce

    A filé en douce

    En f'sant du pouce

    Borne des mille pouces


    Pour vivre sa vie

    V’là qu’elle dévie

    Vers l’eau-de-vie

    C’est sa survie


    Quand lui acide

    Soudain décide

    D’boire litre d’acide

    Et se suicide


    Violon en deuil

    S’brise sur le seuil

    D’la porte d’Auteuil

    Bois pour cercueil …


  • HALLOWEEN …





    PAS BESOIN DE MASQUE !!!


  • WC …





    Malgré l'humour et la vertu

    Il faut ici montrer son cul

    Malgré la haine et la fierté

    Il faut ici se défroquer

    Malgré l'amour et la tendresse

    Il faut ici montrer ses fesses.


    Poussez ! poussez ! les constipés

    Le temps ici n'est pas compté

    Venez ! venez ! foules empressées

    Soulager là votre diarrhée

    Car en ces lieux souvent chéris

    Même le papier y est fourni.


    Soit qu'on y pète, soit qu'on y rote

    Tout est permis au sein des chiottes

    Mais ? graine de vérole ou de morpion

    N'oubliez pas d'vous laver l'fion

    De ces WC tant usités

    Préservez donc l'intégrité.


    Rendons gloire à nos vespasiennes

    De faïence ou de porcelaine !

    Que l'on soit riche ou bien fauché

    Jamais de classe dans les WC

    Pines de smicards ou de richards

    Venez tous voir mon urinoir !


    Qu'ils s'appellent chiottes, goguenots, waters

    Tout l'monde y pose son derrière

    On les dit turcs ou bien tinettes

    Tout est une question de cuvette

    Quand celles-ci se trouvent bouchées

    Nous voilà tous bien emmerdés.


    Entrez, entrez aux cabinets

    Nous raconter vos p'tits secrets

    Savoir péter c'est tout un art

    Pour ne pas chier dans son falzar.


    Si cet écrit vous semble idiot

    Torchez-vous-en vite au plus tôt

    Si au contraire il peut vous plaire

    Affichez-le dans vos waters !!!


    UN INCONNU


  • PARADIS SOCIALISTE …


    DIEU LE PERE




    SAINTS ALAIN ET GUY






    SAINTS GUYGUY






    SAINTES ISA – DOUCHE - MARIE








    SAINTES DIVE & LISE – SAINT MOMO








    SAINTS ECHEVINS VIN VIN VIN !








    SAINTE Vanne Chaleureuse Bannie !




    SAINT COCU