• COUP AU COEUR …





    Contrariétés

    Anxiété

    Sensibilité

    Emotivité


    Quarante ans

    Tu ne t’y attends

    Teint blafard

    V’là l’infar


    Tout qui se casse

    Tu te tracasses

    Progressive

    Inventive


    La médecine

    Le mal déracine

    Désormais

    Plus que jamais


    Sereinement

    Sainement

    Laisse toi vivre

    Non survivre


    Pense à toi

    A ton toit

    Où nul ne pourrait

    Si tu mourrais


    Supporter

    Endurer

    Telle souffrance

    A outrance


    Toi si jeune

    Des épreuves fais le jeune

    Tout le reste de ta vie

    Profite juste de tes envies


    Des petits malheurs

    Crée de grands bonheurs

    Jette au loin les tracas

    Savoure pleinement la vie, Francesca …


  • NUIT ETOILEE …





    Pointe le crépuscule

    Mollement le jour bascule

    Le ciel bleu s’assombrit

    Et fait place à la nuit


    Que déjà les étoiles

    Tissent admirable toile

    Les amoureux du ciel

    Les contemplent au pluriel


    Ils recherchent la leur

    Qui n’a nulle pâleur

    Car elle est leur destin

    Fait de leur vie un festin


    Je pense à une personne

    Qui pour elles se passionne

    Avant que la nuit ne décline

    Ces lignes je lui destine


    Aussi je veux lui dire

    Non pas pour la séduire

    Que cette étoile de Flandre

    Sans le moindre méandre


    Nous joue douce symphonie

    Au ciel de Wallonie

    Voilà qu’je baratine

    Ben j’suis pas Lamartine …


  • MERCI LA VIE …





    Bien belle famille

    Garçons et filles

    Maman, papa

    Vont à petits pas


    En promenade

    Soudain gambadent

    Que du bonheur

    Tout en fraîcheur


    Simplicité

    Félicité

    Chouette un pique-nique

    Journée magique


    En ce dimanche

    Parents romancent

    Enfants qui jouent

    Beau rose aux joues


    Existence belle

    Qui ensoleille

    Les cloches sonnent

    Cœurs qui résonnent


    Merci la vie

    Tu donnes envie

    A chaque instant

    C’est envoûtant …


  • LA FAUTE A PAS D’CHANCE …





    Et v’là la pluie qui m’tombe dessus

    Je n’ai même pas un pardessus

    La fille que j’aime a disparu

    Pourtant j’suis pas un incongru


    Un p’tit gars simple né en cité

    Qui n’connaît la félicité

    Tu n’ s’ras jamais qu’un imbécile

    M’disait mon père cet indocile


    Je traîne ma vie, mon lourd chômage

    Et mon mental de premier âge

    En regardant les étalages

    Puis d’moi nul ne fait étalage


    Ben v’là maintenant que tombe la neige

    La tête me tourne tel un manège

    Pour moi il fait jamais soleil

    Et j’n’ai aucun’ment mon pareil


    Soudain parait une éclaircie

    Vain Dieu mais c’est un incendie

    Mon habitat, ma vieille roulotte

    J’ai plus qu’à me foutre à la flotte


    Ah ! mon malheur ne m’attriste

    Faut dire que j’suis un optimiste

    Et comme c’est jamais l’pompom

    J’vais voir mes vrais amis sous les ponts …


  • DICTATEURS …





    Destituons les dictateurs

    Qui se prisent créateurs

    Musèlent agitateurs

    Font d’eux expiateurs


    Ils commandent en despotes

    Même leurs meilleurs potes

    Leur grande gueule clapote

    La tête ça me décapote


    Soyons leurs détracteurs

    Vrombissons réacteurs

    Ne restons spectateurs

    Sûrement leurs exacteurs


    Désobstruons le monde

    De ces vils et immondes

    En masse nauséabondes

    Ne sursoyons d’une seconde …


  • OPTIMISME …





    Aimer la vie

    Avoir envie

    Se réaliser

    Sans idéaliser


    Deux pieds sur terre

    Sans que cela n’atterre

    Bien que sérieux

    Etre curieux


    De tout changement

    Evidemment

    Ne point stagner

    Sûrement gagner


    Laisser derrière

    A la fourrière

    Tous nos regrets

    Faire du concret …