• VOUS AVOUER MESDAMES …





    Je suis sentimental

    Et puis très romantique

    J’ai le cœur qui s’emballe

    Tant la femme est magique


    Ô véritable amour

    Dans mon âme nébuleuse

    Je n’sais par quel détour

    Rendre cette âme moins houleuse


    Car toutes les femmes j’aime

    Puisqu’elles sont tellement belles

    Bien plus qu’mille diadèmes

    Puis douces comme flanelle


    Pour chacune j’ai des mots

    Ô tellement sincères

    Je crois même dévots

    En ce cœur qui me serre


    Qu’il me plairait Mesdames

    De bâtir nouveau monde

    Où je s’rais polygame

    Pour que votre amour m’inonde …


  • ET SI …





    Et si je le pouvais

    Au lac blanc de mon âme

    Ensoleillé de vous

    Vous ferais déférence

    Sur noble et fier voilier


    Cime du mat gravirais

    Pour vous dire Madame

    Sans le moindre tabou

    Que mon cœur de faïence

    De vous vient chavirer


    Car à jamais désormais

    Il n’y aura amalgame

    Qui fasse de moi grigou

    Pour vous offrir bombance

    D'ineffable amitié


    Ensemble on voguerait

    Laissant filer les rames

    Légères au vent si doux

    Onde de sa révérence

    Viendrait nous extasier …