• L’AMOUR, LA VIE …





    b>
    Nuit d’amour en caresses

    Où vingt doigts sans complexe

    Sillonnent corps en promesses

    Aux positions convexes


    Quand de mots en murmures

    Les sens s’idolâtrent

    S’affaissent tous les murs

    Cédant place au folâtre


    Deux bouches éperdues

    Confluent en eaux suaves

    Puis parcourent l’étendue

    De ces chairs qui s’enclavent


    Quand la sève d’un printemps

    Patiente que vienne la dame

    En un ruissellement

    Pour lui léguer son âme


    Blanche de toute pureté

    Qui générera la vie

    Neuve limpidité

    Ainsi éclot famille …


  • PARCE QUE TU ES FEMME …





    Souscrire au silence

    Discerner tes mots

    Tout en opulence

    Tel sage marmot


    Soudain ouïssant

    Flamboyante histoire

    D’un être ravissant

    Pénétré de gloire


    Due à sa sagesse

    Dont il a fait arme

    Et tendre caresse

    Qui seule désarme


    Moindre malignité

    Mais plus symbolise

    Grande dignité

    Quand je réalise


    Toute ta clémence

    Parce que tu es femme

    Mère de toute naissance

    Que tu ne veux flamme…


  • ESPERANCE A LA VIE …





    Tu sais dame leucémie

    Depuis que tu m’accompagnes

    J’dirai pas mon amie

    Mais chaque jour ma compagne


    J’vais devoir te laisser

    Car mercredi prochain

    Sans vouloir te blesser

    Don de mon prochain


    Une greffe de moelle

    Va ranimer ma vie

    Faut pas y voir de mal

    Même si j’en suis ravie


    C’est un peu cela la famille

    Cadeau de ma tendre sœur

    Que déjà je pétille

    De battre de son cœur


    Ne t’inquiète donc pas

    De mes nouvelles tu auras

    Dieu, sûr qu’elles seront belles

    Mais je n’t’oublierai pas


    Ne te ronge pas le sang

    Car de toi la médecine

    S’occupe à cent pour cent

    Pour extraire tes racines


    Et celles de tout cancer

    Qui rendent la vie infâme

    Faut plus que des cœurs s’enserrent

    Mais retrouvent nouvelle âme


    Merveilleuse existence

    Bonheur à satiété

    Oublier toute souffrance

    Ne plus vivre d’anxiété…


    AYEZ UNE PENSEE POUR CETTE DAME LE TREIZE SEPTEMBRE, MERCI…