• ET SI …





    Parfois l’on s’imagine

    Neuve passion d’amour

    Ailleurs union divine

    Net regain d’humour


    Faut dire qu’à la maison

    Stagne antique routine

    Couple de déraison

    Aux tréfonds d’une mine


    Pas question de divorce

    Que dirait l’entourage

    Au quotidien ça s’corse

    Mais faut faire beau visage


    Et puis y a les enfants

    Bien belle éducation

    Depuis près d’quarante ans

    Mieux vaut l’extrême onction


    Ou du vin dans notre eau

    Pour rosir nos joues

    Retrouver nos câlins

    Pour mieux que l’on renoue …


  • OISEAUX D’AVRIL…





    Tous les oiseaux d’avril

    Dès les premières lueurs

    Bien vite retrouvent le fil

    De mon réveil bonheur


    Ils sifflotent à tue-tête

    Des campagnes à la ville

    Pour annoncer la fête

    De l’été qui s’profile …


  • PAIN DE DEMAIN …





    Enjolivés d’un éblouissant soleil et d’un léger vent

    Les blés ondoient tels les vagues de la mer

    Les oiseaux des campagnes esquissant chant fervent

    Egaient ciel azuréen en cette journée super


    Puis quand viendra le temps de la fenaison

    Les épis déjà humeront le bon pain journalier

    Pour l’été viendra la déclinaison

    Tandis que chacun glorifiera son céréalier …


  • ERRANCE …





    Poème qui féconde

    Délicat cœur de femme

    Mute en lame profonde

    Quand homme d’elle s’affame


    Car seuls les mots comptent

    Peu importe l’artiste

    L’espoir vire à l’immonde

    Et son âme devient schiste …