• P’TIT BOUT D’CHOU …

    cieux.jpg

     

    Te surnommer mon p’tit Bout d’Chou

    Dans mes courriers on n’peut plus fous

    T’appeler mon ange aux rendez-vous

    Me porte aux cieux de bout en bout 

     

    Ta jolie bouille de jouvencelle

    Cheveux ébène comme je les aime

    Rires éclatants qu’aux vents tu sèmes

    Vraiment de toi tout m’émerveille 

     

    Et puis tes yeux où je me noie

    Plus que jamais me donnent foi

    Car au cœur d’eux je puise vie

    Lors mon émoi tant s’amplifie 

     

    Qu’au moindre bisou

    Mon âme virevolte

    Mille frissons doux

    Ô elle récolte 

     

    Et quand soudain j’ouvre les yeux

    Mon rêve s’éteint car Dieu ne veut

    Que j’puisse t’aimer, plus t’adorer

    Mais dans ce songe, tout fut parfait 

     

    Vois-tu ma fée, dans l’irréel

    De mes nuits folles

    Je t’aime, je t’aime et de plus belle

    Là on s’envole, vole, vole …

     

  • BIEN SAGE RENDEZ-VOUS …

    foret.jpg

     

    Tous deux bien avant l’heure

    Rendez-vous point manqué

    Tu m’abreuves de bonheur

    Après-midi d’été 

     

    Un ciel tout nuageux

    Subitement s’éloigne

    Pour un soleil radieux

    Baignant là nos deux âmes 

     

    Sur chemin forestier

    Nous ne comptons nos pas

    A force de bavarder

    Un banc nous attend là 

     

    Tels des enfants sages

    L’on narre de nos vies

    Nos plus belles images

    Je t’avoue mon envie 

     

    Sincérité oblige

    Enumérons les risques

    De trop vite nous lancer

    Sur parcours de hics 

     

    Pour ensuite gentiment

    Reprendre promenade

    Parsemée de moments

    Empreints de rigolades 

     

    Nos voitures en attente

    Voyeuses de nos bisous

    Redémarrent en silence

    Jusqu’à autre rendez-vous

     

    Dans quinze jours peut-être

    Pour à nouveau la fête

    Aux plus beaux des émois

    Ceux qui me viennent de toi 

     

    Mais Bon Dieu que je t’aime

    Toi mon plus beau poème

    Mon petit bout de reine

    Jusqu’à en perdre haleine …

     

  • BELLE EN PARTANCE …

    belle.jpg

     

    Telles des notes

    Fuyant vers l’horizon

    Une anecdote

    Ne résistant qu’une saison

     

    Tu atteins d’autres rivages

    D’inconnus paysages

    Où pour moi nulle image

    Pas le moindre accostage

     

    Je ne vois plus qu’une ombre

    Des brindilles de mots

    Qui en mon cœur sombrent

    Ô tant de toi dévot

     

    Je demeure ma Belle

    L’amitié ne s’efface

    Point d’un seul coup de pelle

    Mon âme de toi ne gèle

     

    Mais rayonne d’un soleil

    D’où émanent fous rires

    De vibrantes étincelles

    Dans lesquelles je me mire

     

    Souriant au bonheur

    Que je veux être tien

    Tout parsemé de fleurs

    Plus tard qu’été indien

     

    Va, oui va ma Belle

    Bâtis toi un destin

    Où l’amour éternel

    A saveur du raisin

     

    De celui que l’on cueille

    Car muri de nos mains

    Fais donc en sorte qu’il veuille

    Pour vous n’être que divin