• MON BONHEUR, TA JOIE DE VIVRE …

    tszgqrnx.gif

     

    Amie, si jamais tu partais

    Pour vivre grand bonheur

    Heureux je le vivrais

    De joie couleraient mes pleurs 

     

    Car vois-tu l’amitié

    Se veut source d’empathie

    Dans mon cœur initié

    Aux riches embellies 

     

    Que Belle éclose ta vie

    Car je sais tes sourires

    D’images encore brille

    Mon esprit en délire 

     

    Puis aussi de fous rires

    Malgré que file le temps

    Venir, ne pas venir

    De cela souviens-t-en 

     

    Aussi rends l’homme heureux

    De tout ton corps de femme

    De baisers langoureux

    Aux embruns de ton âme 

     

    Sans nulle crainte Belle

    Offre-lui nuits sans sommeil

    Rien que couleur bleu ciel

    Et plus, matins soleil …

     

  • JEAN DE FRANCE …

    ferrat.jpg

     

    J’entends, j’entends

    La fête aux copains

    J’entends, j’entends

    Un cheval fou dans un grand magasin 

     

    J’entends, j’entends

    Deux enfants au soleil

    J’entends, j’entends

    Sans toi rien n’est plus pareil 

     

    Ma fille

    C’est beau, c’est beau la vie

    On ne voit pas le temps passer

    Heureux celui qui meurt d'aimer 

     

    Un jour un jour, au bout de mon âge

    Si je mourrais là-bas

    A la complainte de Pablo Neruda

    La liberté serait en voyage 

     

    Mourir au soleil

    Là, dans ma belle, dans ma France

    Camarade, quel beau sommeil

    Nul ne guérit de son enfance 

     

    Il te reste à chanter l’embellie

    A sortir de nuit et brouillard

    Tu verras, tu seras bien, ma fille

    La paix sur terre ne vient jamais trop tard 

     

    Me diras-tu, tu aurais encore pu vivre

    Car la femme est l'avenir de l'homme

    Puis l’amour d’une fille ça rend ivre

    La montagne, c’est tout comme 

     

    C'est si peu dire que je t'aime

    Que serais-je sans toi

    Car le cœur d’un père, pour sa môme

    C'est toujours la première fois