07/07/2012

QUIETUDE …

quietude-1692085229-1607824.jpg

Un havre de quiétude

M’éloigne de l’hébétude

D’une vie trépidante

Qui chaque jour me hante 

 

Rien que des herbes folles

Voie d’eau qui caracole

Des bouquets de roseaux

Chant de gais moineaux 

 

Je savoure ce moment

Tel nouvel agrément

Un infime gazouillis

Deçà je n’tressaillis 

 

Quelques fraises sauvages

Dieu qu’elles sont suaves

Une fontaine naturelle

L’eau dessine rondelles 

 

Je découvre la vraie vie

Immatérielle d’envie

Un coin de zone rurale

Aux aurores boréales 

 

Quelque temps qu’il y fasse

On n’y perd la face

Ouvrir grands nos deux yeux

Là où tout est radieux …

08:19 Écrit par L'esthète | Lien permanent | Commentaires (162)